- Advertisement -

Voilà pourquoi les puissances mondiales laissent faire Gaïd Salah

Les grandes puissances observent un silence de cathédrale devant le coup de force qu’opère le chef d’état major face à un peuple qui sort chaque vendredi, depuis des mois, pour réclamer son droit à une république démocratique. Cette bouche cousue des puissances a son explication, en partie, dans les bons de commande que leur passe régulièrement l’armée Algérienne, pense l’Humanité.

« Sur la période 2014-2018, l’Algérie se classait au cinquième rang mondial en matière d’importations d’armes, avec un bond de 55% par rapport à la période 2009-2013. Premier fournisseur du pays : la Russie, avec 66 % des armes importées. La Chine occupe la deuxième place (13 %), suivie de l’Allemagne (10 %). Avec un budget de 10,3 milliards de dollars en 2017, l’armée algérienne n’est pas seulement un protagoniste politique : c’est une puissance d’argent, avec laquelle composent les complaisantes « parties étrangères » opportunément vilipendées par le général Gaïd Salah », écrit le média communiste français dans un article à paraitre demain mercredi.

Nadia Mehir

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: