40ème mardi à Béjaia : La communauté universitaire contre le système et le sous-système.

Très tôt dans cette matinée du 40ème mardi à Béjaia, le premier constat était celui du retour en force des étudiants qui ont réussi une extraordinaire mobilisation à l’intérieur du campus Targa Ouzemmour, avant de sortir dans les rues de la ville.

Une solidarité active avec les enseignants grévistes du département de physique était des plus visibles. Enseignants, étudiants et ATS ont exprimé leur ras le bol quant aux dépassements de l’administration rectorale.

Une fois dans la rue et rejointe par la société civile au niveau du rond point A3miriw, la communauté universitaire a repris la dénonciation du système après avoir dénoncé le sous-système du recteur et Cie.

Tout au long de l’itinéraire de la marche, les Bougiotes ont réitéré leur rejet total et définitif des élections du 12 décembre. Une attitude qui s’est intensifiée hier, avec la fermeture de plusieurs sièges de Daïras, à travers le territoire de la Wilaya.

Comme d’habitude, la marche s’est dirigée vers le palais de justice où la libération des détenus d’opinion a été fermement exigée par les manifestants.

Avant de se disperser, les étudiants, les enseignants et les ATS et un bon nombre de citoyens se sont donnés rendez-vous au campus de Targa Ouzemmour pour une autre conférence qui rentre dans le cadre du 2ème cycle des débats initiés par le collectif des enseignants et ATS.

Moussa Nait Amara

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :