- Advertisement -

Affaires du montage automobile : les procès programmés pour lundi prochain au tribunal de Sidi M’hamed  

  

Le ministre de la justice, Belkacem Zeghmati, annonce la programmation des premiers procès concernant les affaires dites de corruption dans l’industrie automobile. Plusieurs hauts responsables, dont les ex-premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, devront comparaitre, lundi 2 décembre, devant le tribunal de Sidi M’hamed.    

« Les premiers dossiers de corruption que nous avons traités, et quelle corruption, vont être jugés publiquement le lundi prochain au tribunal de Sidi M’hamed », annonce-t-il devant les sénateurs, à l’occasion d’une séance plénière du Conseil de la Nation consacrée, aujourd’hui, à l’examen du projet de loi relatif à l’amendement du code des procédures pénales.

 Belkacem Zeghmati anticipe même sur le déroulement de ces procès en invoquant des « dossiers lourds et affreux ». « Là je laisse le soin au peuple algérien de voir si le juge maîtrise son sujet ou pas, de voir si le magistrat algérien est compétent ou pas. L’audience est publique, nous n’avons rien à cacher », lance-t-il.

 Et d’ajouter : « C’est l’opinion publique qui va apprécier si le juge algérien est sérieux ou pas, et c’est elle qui dira s’il y a véritablement une volonté politique ou pas ». Belkacem Zeghmati précise, dans la foulée, « qu’il ne s’agit là que d’un tout petit créneau, celui de l’automobile ».

« Vous allez être surpris de ce que peut faire le magistrat algérien », prédit-il, enfreignant ainsi le secret du dossier judiciaire.

 Massinissa Ikhlef 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: