Cas de détenus d’opinion : Mohamed Tadjadit placé en détention provisoire et Abderrahmane Boudraâ perd son père

Arrêté le lundi passé alors qu’il participait au rassemblement de soutien aux 42 détenus qui affrontaient un procès politique au tribunal de Sidi M’hamed, Tadjadit Mohamed est présenté en ce début d’après midi devant le procureur de la république de la même institution.

A la fin de l’audience, il est placé en détention provisoire. Son affaire est renvoyé à l audience du 28 novembre 2o19 pour une comparution directe. Il est poursuivi en vertu de l’article 96 du code pénal qui réprime quiconque distribue, met en vente, expose au regard du public ou détient dans ce but et en vue de la propagande des tracts, bulletins et papillons de nature à nuire à l ‘intérêt national, selon des explications fournies par Maitre Sadat dans sa page Facebook.

Mohamed Tadjadit risque 06 mois à 03 ans de prison et  20000 à 100000 DA d’amende, en plus de l’interdiction des droits civiques .

Par ailleurs, Boudraa Abderrahmane, un des jeunes détenus d’opinion qui croupissent dans la prison d’El Harrach, vient de perdre son père.

Nadia Mehir

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :