- Advertisement -

Des responsables de rédaction démissionnent de Radio Internationale

Le retour du très dépendant Abdelkader Boudjella aux commandes de la Radio Internationale, en remplacement de Louaï Aliouche, jugé en haut trop mou dans la propagande en faveur de l’option électorale, a induit une levée de contestation dans la rédaction de la chaine. Trois chefs d’édition, deux rédacteurs en chef-adjoint, un rédacteur en chef spécialisé ont démissionné de leur poste, révèle HuffPost Algérie sur la foi d’une source jugée bonne.

La tentative du directeur général de la Radio, Djamel Sanhadri, de ramener les démissionnaire à revenir sur leur décision n’a pas abouti, ajoute la même source.

Le directeur actuel de Radio Internationale, Abdelkader Boudjella, n’est plus dans les parfums du collectif rédactionnel depuis son passage jugé désastreux par plus de 120 journalistes qui avaient signé début de l’année en cours une pétition collective qui avait poussé la tutelle à le débarquer vers Radio Blida. L’allégeance d’Abdelkader Boudjella aux tenants du pouvoir et son exces de zele connu et reconnu dans l’exploitation du média public en tant qu’outil de propagande en faveur exclusive du régime ne peuvent pas laisser de marbre les journalistes de RI engagés corps et âme dans un processus révolutionnaire de libération de la ligne éditoriale des mains du pouvoir politique.

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: