Kamel Ahelwan chante la Révolution

L’artiste Kamel Ahelwan vient de produire un clip sur la révolution populaire et citoyenne du 22 février. Intitulée « Yemma El Dzayer » (notre mère l’Algérie), cette œuvre artistique se réfère aussi à la lutte des combattants pour l’indépendance puis remontant jusqu’au massacre du 8 mai 1945 pour faire, ensuite, le lien avec la grandiose marche de Kherrata du 16 février 2019.

Ayant participé à plusieurs marches à Alger, Tizi Ouzou et Bouira, Kamel a bien compris le message de ses frères Algériens qui, dans la rue depuis le 22 février « veulent la liberté » et « n’ont pas de pays de rechange » chante-t-il.

Chanteur engagé, Kamel Yeddu, de son vrai nom, dénonce, dans le même clip, le gaspillage et la gabegie dont se sont rendus coupables les « responsables au pouvoir qui ont ruiné et délabré le pays. »

Publiée sur Youtube, cette vidéo rend hommage aux citoyens, jeunes et femmes de la révolution du sourire du nord au sud, de l’est à l’ouest du pays pour « l’Algérie de demain. »

Slimane Chabane

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :