Kamel Ahelwan chante la Révolution

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’artiste Kamel Ahelwan vient de produire un clip sur la révolution populaire et citoyenne du 22 février. Intitulée « Yemma El Dzayer » (notre mère l’Algérie), cette œuvre artistique se réfère aussi à la lutte des combattants pour l’indépendance puis remontant jusqu’au massacre du 8 mai 1945 pour faire, ensuite, le lien avec la grandiose marche de Kherrata du 16 février 2019.

Ayant participé à plusieurs marches à Alger, Tizi Ouzou et Bouira, Kamel a bien compris le message de ses frères Algériens qui, dans la rue depuis le 22 février « veulent la liberté » et « n’ont pas de pays de rechange » chante-t-il.

Chanteur engagé, Kamel Yeddu, de son vrai nom, dénonce, dans le même clip, le gaspillage et la gabegie dont se sont rendus coupables les « responsables au pouvoir qui ont ruiné et délabré le pays. »

Publiée sur Youtube, cette vidéo rend hommage aux citoyens, jeunes et femmes de la révolution du sourire du nord au sud, de l’est à l’ouest du pays pour « l’Algérie de demain. »

Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :