Le peuple Algérien reste fidèle à sa revendication : Le départ de tous les symboles de la corruption politique et financière du pays

Sous une pluie battante ou de la grêle,comme c’est le cas à Alger, les Algériens sont sortis en masse réitérer leur attachement à la solution d’un changement radical du système, le départ de tous les symbole de la corruption financière et politique encore aux commandes de l’État, la libération des détenus d’opinion, le retour du pouvoir judiciaire au Droit et rien qu’au Droit, et l’entame d’une phase de transition constituante d’un nouveau système démocratique et républicain.

Dans toutes les villes du pays, des centaines de milliers d’Algériens et Algériennes qui se sont mobilisés pour émettre un message clair aux tenants du pouvoir que rien ne sera comme avant.

Malgré la forte mobilisation populaire, les médias publics et parapublics ont fait l’impasse sur l’événement. Aucun JT de l’ENTV et des chaines privées, propriété des oligarques enrichis par Bouteflika, n’ont traité de l’événement.

L’image contient peut-être : 20 personnes, dont Fetta Sadat et Mahmoud Bougheriou, personnes debout et plein air
Le RCD toujours à la pointe du combat pour la liberté

En plus des slogans révolutionnaires connus, les manifestants ont exprimé une indignation profonde quant à l’attitude des juges de Sidi M’hamed qui continuent d’officier les procès selon la dictée des tenants du pouvoir politique. La colère contre ces magistrats affidés au commandement militaire qui a pris le pour après la déposition de Bouteflika est visible dans toutes marches de ce vendredi.

Chabane Bouali

%d blogueurs aiment cette page :