L’émission « Actuel » est suspendue : les médias publics perdent le dernier brin de liberté

La censure s’étend à la Chaine III. « Actuel », émission hebdomadaire de débats qui attire de l’auditoire grâce à sa liberté de ton, le choix judicieux des thèmes et sa qualité professionnelle qui n’a rien à envier aux autres radios libres du pourtour méditerranéen, vient d’être suspendue.

Depuis la prise du pouvoir par les militaires et la volonté farouche d’imposer un nouveau président fantoche au pays, la censure frappe de plein fouet tous les canaux de communication libre. La tendance actuelle chez les tenants du pouvoir réel est le message lénifiant. Pour eux, rien ne doit sortir des lignes tracées et tout doit être dicté dans l’espoir de former dans l’urgence un semblant d’opinion politique favorable à leur gabegie.

Chabane Bouali

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :