Les citoyens de l’est de Bejaïa ont marché 5 km pour fermer le siège de la daïra de Derguina

La détermination populaire de venir à bout d’un système qui tend à se redéployer atteint son paroxysme. Les habitants des communes Taskriout, Ait Smail et Derguina, sises à l’est de la wilaya de Béjaïa ont marché 5 KM pour fermer le siège de la daïra de Derguina et exprimer pour la énième fois leur refus total de l’option présidentielle adoptée par l’état major de l’armée.

De Bordj Mira, chef lieu de la commune de Taskriout, des milliers de citoyens ont arpenté une portion de la route nationale n° 9 , longue de 5 km, pour atteindre le siège de daïra de Derguina et fermer son entrée principale avec un mur en briques. La procession ne cessait le long de la marche de crier son désaveu du pouvoir de fait, son plan de relance du système moribond et sa détermination d’aller de l’avant jusqu’à l’avènement d’une vraie république démocratique et sociale, débarrassée des derniers résidus de la bande et ses pratiques maffieuses.

Nadia Mehir

%d blogueurs aiment cette page :