Moh Charles et un de ses cousins libérés, Loudahi Djillali toujours dans la brigade de Reghaïa

Moh Chrales et son cousin Loudahi Hichem sont libérés des mains de la gandarmerie qui les ont arrêtés au niveau d’un barrage dressé à Reghaïa. Loudahi djillali , le troisième jeune arrêté, est toujours maintenu au niveau de la brigade de Reghaïa.

Maitre Fetta Sadat, secrétaire nationale aux Droits de l’Homme et députée RCD, qui rapporte l’information sur sa page Facebook assure que le combat continue jusqu’à la libération de tous les détenus.

Nadia Mehir

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :