Mohcine Belabbas : Le discours de Gaïd Salah ne rassure guère, il faut intensifier la mobilisation

Le pouvoir de fait est dans la dérive et il barbote dans l’irresponsabilité périlleuse pour le pays , le manque de discernement flagrant et l’incompétence avérée. Tel est grosso modo le diagnostic politique fait le président du RCD, Mohcine Belabbas, à l’écoute du discours fait ce mardi par le chef d’état major à partir d’une caserne de Ouargla.

Pour Mohcine Belabbas, « spéculer et bavarder des soutiens à l’armée comme si elle était en compétition politique, alors que la campagne de répression et d’arrestation des citoyens qui manifestent pacifiquement s’accentue, ne rassure guère ». « C’est le mépris envers le peuple et le cynisme des dirigeants qui sont à la base de nos problèmes », assène le chef de file progressiste.

Le président du RCD, convaincu qu’il faut « mettre l’Algérie et son intérêt suprême au-dessus de toute considération personnelle, de clans ou de maintien au pouvoir », appelle à « intensifier la mobilisation pour faire barrage à ceux qui s’échinent, à travers le squat des centres de décisions, à fermer les portes aux aspirations populaires au progrès et à la prospérité ».  « Il n’y a pas d’autres solutions viables et durables », dit-il.

Nadia Mehir

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :