- Advertisement -

Pour exécuter la décision de Zeghmati : Une unité d’intervention de la gendarmerie investit la Cour d’Oran

Les autorités recourent à la force pour mettre à exécution les décisions prises par le ministère de la justice, Belkacem Zeghmati, concernant le mouvement contesté dans le corps des magistrats. Ce matin, une unité de gendarmes, boucliers et matraques à la main, est intervenue au niveau de la Cour d’Oran pour déloger les juges qui s’opposent à leur mutation.

L’image contient peut-être : voiture et plein air

C’est ce qu’on peut voir d’ailleurs sur une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Sur cet enregistrement, on voit bien des éléments de la gendarmerie à l’intérieur de la Cour prenant à partie des magistrats grévistes.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, debout et intérieur

Selon les premières informations, c’est le procureur général  qui a réquisitionné la force publique pour ouvrir tous les bureaux des magistrats mutés pour permettre l’installation de leurs remplaçants. Outre Oran, le tribunal de Sidi M’hamed, comme on le voit sur une autre vidéo, a connu la même opération.

Dans cette structure, c’est le bureau du procureur général, muté lui aussi, qui a été ouvert de force par les services de sécurité qui ont procédé même au changement des serrures. Pour rappel, 98% des magistrats sont en grève depuis huit jours, en répondant à l’appel de leur syndicat national (SNM).    

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: