- Advertisement -

42ème mardi à Béjaia : Énorme était la mobilisation

Coïncidant avec le 3eme jour de la grève générale dont l’adhésion reste intacte, la marche de la communauté universitaire à Béjaia était des plus importantes depuis le début de la révolution du sourire. Un tsunami humain a investi les rues de la ville des Hammadites, ce matin.

L’absence totale du transport en commun n’a pas affecté l’impact de la mobilisation. Les maires du RCD ont mis au service des citoyens les bus de leurs communes pour remédier à ce déficit.

À 10h du matin, l’artère qui relie le campus Targa Ouzemmour à la place de la maison de la culture était noire de monde. Plusieurs carrés se sont formés, à partir du rond point d’aamriw, pour se diriger vers le palais de justice.

La diversité politique était visible à travers la présence des figures et des militants de tous les partis démocratiques, les syndicats et du mouvement associatif. Le rejet du simulacre du 12 décembre était affirmé avec force et dans l’unanimité.

En terme de slogans, les manifestants étaient fidèles aux mots d’ordre de la révolution dont l’objectif est celui de la rupture radicale avec le système à travers une transition démocratique et un processus constituant.

Une autre marche initiée par la corporation des avocats se déroulait, au même moment, du côté du tribunal. Les robes blanches du barreau de Béjaia réputées pour leur engagement sans faille dans la cause des détenus d’opinion ont dénoncé la justice du téléphone comme ils ont rejeté massivement la mascarade électorale de jeudi prochain.

Moussa Nait Amara

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: