- Advertisement -

43ème mardi à Béjaia : « Pas de dialogue avec un président illégitime »

« Pas de dialogue avec un président illégitime »  était le principal slogan de la 43ème marche de la communauté universitaire de Béjaia. Une affirmation qui reflète le degré de conscience politique des marcheurs et leur capacité à actualiser les mots d’ordre en fonction de l’évolution de la situation politique.

L’image contient peut-être : 7 personnes, personnes debout, foule et plein air

Déterminés à continuer le combat et à intensifier les actions pour mettre plus de pression sur le pouvoir du fait accompli, les universitaires de Béjaia se sont rassemblés tôt dans la matinée au niveau du campus de Targa Ouzemmour pour réussir une grandiose marche.

L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes souriantes, personnes debout, foule et plein air

Des représentants de la société civile, des militants des partis politiques de la mouvance démocratique, des syndicalistes et de simples citoyens se sont joints à la marche au niveau du rond point d’Amriw. Les marcheurs ont sillonné les principales artères de la ville en scandant les mots d’ordre habituels mais actualisés de la révolution. Les traditionnels cris « ulac lvot » ont été remplacés pas des « ulac le dialogue ulac ».

La solidarité avec les jeunes blessés aux niveau des yeux à Bouira et les victimes de la violence policière à Oran a été de rigueur.

L’image contient peut-être : 10 personnes, personnes souriantes, personnes debout, foule et plein air

Les manifestants se sont dispersés au niveau du palais de justice où ils ont rappelé leur attachement à la cause des détenus d’opinion et pour lancer à l’adresse de Tebboune que rien ne va se faire sans leur libération.

Moussa N. A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: