44éme mardi à Béjaia: Le triomphe des détenus sortis de prison.

La forte mobilisation de ce 44éme mardi de la révolution du sourire a été une occasion pour les manifestants de rendre un vibrant hommage aux « lions » qui sont sortis hier de la prison d’El Harrach, après avoir purgé leur peine.

Le moral d’acier des détenus d’opinion lors de leur libération est pour de nombreux citoyens un catalyseur d’un deuxième souffle pour la révolution en marche.

La mobilisation n’a pas dérogé à la règle, elle était grandiose. La communauté universitaire était au rendez-vous pour exiger, plus que jamais, un État civil et non militaire.

Pour les marcheurs Béjaouis, Le commandement militaire est toujours là pour narguer la révolution, malgré la disparition de Gaid Salah.

Cette mort n’a pas été négativement commentée par les manifestants qui ont tant souffert de la répression, voila une politesse à saluer et qui a caractérisé cette marche. Un comportement qui conforte le pacifisme et la maturité de la révolution du sourire.

La marche a pris fin au niveau du palais de justice où des slogans en solidarité avec les détenus d’opinion ont été scandés.

Moussa N.A

%d blogueurs aiment cette page :