- Advertisement -

45ème mardi: Béjaia clôture 2019 par une forte mobilisation

Pour ce 45eme mardi de la révolution du sourire qui a coïncidé avec le dernier jour de l’année révolutionnaire de 2019, la communauté universitaire de Béjaia a marqué cette occasion par une forte mobilisation qui rassure sur la suite à donner au mouvement du 22 février.

On termine l’année qui a vu naître la conscience politique algérienne qui aspire à une Algérie libre et démocratique mais on ne capitule pas avec cette révolution en marche qui promet, pour la nouvelle année, une intensification dans sa cadence et une organisation meilleure de ses actions.

Très tôt le matin, les membres du collectif des enseignants et ATS de l’université de Béjaia, qui ne cessent de sillonner les localités de la wilaya pour prêcher la nécessité de continuer cette dynamique de rupture réelle avec le système enclenchée le 22 février de l’année qui se clôture, ont investi le campus de Targa Ouzemmour pour mieux organiser le départ de l’ultime marche du 2019 mais surtout pas la dernière de la révolution du sourire.

L’acte 45 de la communauté universitaire est sorti du campus vers la rue à 10h30 et la société civile l’a acceuilli en force. Les traditionnels slogans de la révolution ont été scandés en présence du détenu Messaoud Leftissi qui est venu de Skikda pour marcher dans la ville de Yemma Gouraya

Les  » État civil et non militaire »,  » système degage » et  » transition démocratique » ont retentit dans le ciel de la belle et rebelle Béjaia.

Les manifestants se sont dispersés dans le calme au niveau du palais de justice, en faisant serment aux détenus d’opinion que le combat va continuer de plus belle pendant l’année 2020.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: