A la demande de la Défense : le procès de Rebrab reporté

Le patron du groupe Cevital, Issad Rebrab, ne quitte pas la prison aujourd’hui. La juge près le tribunal de Sidi M’hamed a refusé la demande de liberté provisoire introduite par les avocats de la défense, tout en renvoyant le procès au 31 décembre.

En effet, le procès du premier investisseur du pays « accusé de surfacturation » et « d’importation du matériel usagé » a été ouvert, ce matin, et aussitôt renvoyé. La séance a été ouverte vers midi. Le collectif de la défense a demandé le report du procès à une date ultérieure afin de pouvoir compléter le dossier et entendre le représentant de la douane qui ne s’est pas présenté.

Avant de répondre à la demande, la présidente du tribunal a commencé par prendre l’avis du concerné en lui posant la question de savoir « s’il était prêt à être jugé le même jour ». En réponse, Issad Rebrab explique à la juge que le directeur de la filiale IVCON doit être présent dans la salle, avant de demander un interprète.

« J’ai peur de ne pas comprendre certains termes techniques », souligne-t-il. « Madame la présidente, je vous demande d’appeler le directeur général de la filiale EVCON car moi je suis président d’un conseil d’administration du groupe qui dirige 27 filiales, dont la société EVCON », souligne-t-il.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :