Alger : La police reprime violemment les étudiants opposés aux élections et protège sont qui sont pour

La marche des étudiants Algérois qui s’opposent aux élections initiée depuis la fac Centrale est violemment réprimée par la police. Plusieurs arrestations parmi les étudiants sont enregistrée. A quelques mètres d’eux, la marche des étudiants favorables aux élections ssérieusement protégée et encadrée

Les étudiants opposés aux élections regroupés au niveau de la Fac Centrale sont sortis du campus pour manifester pacifiquement contre les présidentielles que l’armée veut imposer de force aux Algériens. Ils dénoncent avec force ce deux poids deux mesures et cette attitude partiale de la police qui réprime les uns et protège les autres.

Nadia Mehir

%d blogueurs aiment cette page :