Après avoir purgé leur peine, quatre porteurs de drapeaux amazighs sortent de la prison d’El Harrach

Quatre porteurs de drapeaux amazighs, détenus depuis fin juin dernier à la prison d’El Harrach, sont sortis ce lundi 30 décembre, libres après avoir purgé six mois de prisons ferme prononcé par le tribunal de Sidi M’hamed. Il s’agit de l’élue locale RCD, Samira Messouci, et de Amokrane Challal, El Hadi Kichou et de Mustapha Aouissi.

A leur sortie, une foule nombreuse d’avocats, de militants politiques, de membres de plusieurs collectifs accompagnants les détenus politiques, des membres des familles de détenus et de simples citoyens les ont accueillis dans une ambiance de liesse, de joie et de délivrance.

Les détenus ont tenu, lors des prises de parole improvisées remercié tous ceux et celles qui les ont soutenus par la parole, l’acte ou l’écrit. Ils ont réitéré leur détermination à poursuivre le combat pacifique jusqu’à la satisfaction de toutes les revendications politiques, sociales et culturelles exprimées par le peuple Algérien.

C’est le troisième groupe de porteurs de drapeaux amazighs à recouvrer la liberté après avoir purgé la totalité de la peine injustement prononcée.

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :