Au 2e jour de grève générale : Les commerçants Algérois sont de plus en plus engagés dans l’action

Après un premier jour d’engagement mitigé dans le mouvement de grève générale, la capitale Algérienne, vitrine politique du pays, adhère de plus en plus à cette action d’envergure qui vise à émettre un signal populaire fort que le peuple Algérien n’est nullement concerné par cette mascarade électorale du 12 décembre.

Le nombre de commerçants Algérois qui ont fermé ce deuxième jour de grève générale est nettement supérieur à celui d’hier. Des groupes de citoyens, de tout âge et de toute catégorie, sillonnent depuis hier les rues de la capitale pour sensibiliser sur la portée de l’action révolutionnaire en cours et insister auprès des récalcitrants sur la nécessité de baisser rideau en ces temps historiques.

Au passages des manifestants, les résidentes des quartiers lancent depuis des balcons et des entrées de cages d’escaliers des youyous en signe de soutien total. Ce qui signifie que les Algérois sont foncièrement engagés dans la dynamique de faire tomber ce projet de régénération du pouvoir maffieux en Algérie.

Nadia Mehir

%d blogueurs aiment cette page :