Béjaia honore les détenus d’opinion

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Un rassemblement de soutien et de solidarité avec les détenus a été organisé en cette fin de journée du Lundi à la place Saïd Mekbel à Béjaia. Ce qui a marqué cette action, devenue une tradition pour les Béjaouis, est la présence de plusieurs détenus de l’emblème Amazigh qui sont désormais libres après avoir purgé leurs peines.

Bilal Bacha, Messaoud Leftissi, Nadir Ftissi, Kasmi Yazid, Oudihat Tahar et d’autres ont été honorés par la société civile de Béjaia. La libération de Samira Messouci ce matin a été incontestablement le sujet des discussions entre militants.

Les nombreux participants ont chaleureusement salué les héros de la révolution du sourire. Animateurs du mouvement associatif et cadres de partis politiques, à l’instar de Mohamed Labdouci président du bureau régional du RCD ont tenu à faire partie de ce rassemblement des plus symboliques.

Sortis des prisons du pouvoir du fait accompli, les détenus présent ont fait preuve d’un courage extraordinaire. La détermination à continuer le combat avec abnégation et rigueur était visible sur tous les visages et a caractérisé tous les propos des intervenants lors des prises de paroles.

Aucun sentiment de vengeance n’alimente ceux qui ont perdu leur liberté juste pour avoir arboré l’emblème de leur identité. Ils ont tous exprimé leur souhait d’ériger un État de droit où la justice serait indépendante et surtout loin de toute vengeance ou de tout règlement de compte.

Pour tous les présents, il n’y a qu’une période de transition couronnée par un processus constituant qui est en mesure de garantir cette Algérie qui va respecter tous ses enfants quelle que soit leur horizon politique, leur religion ou leur identité.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :