Canal Algérie écarte Rabia Mahrez pour surpoids alors que la chaine terrestre s’offre les services d’un Boussalem surgonflé

L’animateur Mahrez Rabia s’est vu son contrat professionnel rompu avec Canal Algérie. La raison invoquée : son surpoids.

Il faut dire la vérité. Cette question de surcharge pondérale cache mal une volonté d’exclure de l’antenne un journaliste engagé dans la révolution du Sourire. Sinon comment expliquer que les émissions politiques de prime-time sont assurés depuis des années par un certain Karim Boussoualem qui présente un physique beaucoup plus lourd ? ne sommes-nous pas devant un cas d’un poids deux mesures ?

Nadia Mehir

%d blogueurs aiment cette page :