CNPLET : Ouverture d’un colloque international sur la néologie en tamazight à Alger

Un colloque international sur la néologie en tamazight se tiendra aujourd’hui et demain (1er et 2 décembre) à l’hôtel Oasis d’Hussein-Dey, à Alger.

Organisée par le Centre national pédagogique et linguistique pour l’enseignement de tamazight (CNPLET) en collaboration avec le laboratoire paragraphe, Université Paris 8, et Cergy Pontoise en France, cette rencontre aura pour thématique« La néologie en tamazight : bilan critiques et perspectives ».

Selon le CNPLET, « l’idée de ce débat sur la néologie que nous voulons concrétiser dans ce colloque vient de feu, le professeur Mohand Akli Haddadou. Cette problématique constitue aussi un hommage que nous lui rendons, quand bien même elle s’inscrit de manière heureuse dans le prolongement de plusieurs colloques et réflexions scientifiques organisés par le CNPLET/MEN ».

Après onze colloques internationaux organisés dans différentes villes du pays (Ghardaïa, Batna, Bejaïa, Tizi-Ouzou, Boumerdès, Alger,…) et dont la thématique principale tournait autour de « la néologie et de la terminologie ou celle de la novlangue tamazight (néologie poussée à son ultime logique sans tenir compte de son acceptation sociale) et ses conséquences sur la langue, sur ses locuteurs et sur la société », ce nouveau rendez-vous qui verra la participation de chercheurs algériens et étrangers, spécialisés dans les sciences du langage, sera l’occasion de faire « le bilan de la néologie berbère, de faire connaître les œuvres réalisées dans différents domaines, et surtout d’en faire le bilan critique ».

Le débat portera notamment sur les « néologismes employés actuellement, ainsi que les structures morpho phonologique, phono tactique et sémantique de la variété où ils doivent s’intégrer ». De même que sera abordé l’historique de la néologie amazighe, les principes généraux de la néologie terminologique ou néonymie, les représentations de la langue tamazight et implications sur la néologie ou encore la néologie populaire et la néologie scientifique…etc

Au terme des deux journées de travaux, le colloque sera sanctionné par un bilan critique des études en néologie et par des propositions théoriques et concrètes.

Pour rappel, le Centre national pédagogique et linguistique pour l’enseignement de tamazight (CNPLET) est un établissement public à caractère administratif doté de l’autonomie financière. Placé sous la tutelle du Ministère de l’Éducation Nationale, il a pour principal objectif la réalisation de « toute recherche ou étude sur la langue tamazight dans ses variétés et ce dans le domaine linguistique, didactique et pédagogique ».

Kahina A.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :