Depuis sa cellule, l’écologiste Messaoud Leftissi commente la COP 25

 

C’est depuis sa cellule au niveau de la prison d’El Harrach que le militant de la démocratie et l’écologiste Messaoud Leftissi a envoyé un texte de sa participation symbolique à la COP 25 qui se déroule dans la capitale Espagnole Madrid.

Dans un message publié par sa sœur l’activiste Souad Leftissi, Messaoud a rappelé son attachement à sa citoyenneté mondiale et à son combat pour l’écologie.

Cette volonté de ne pas rater ce rendez-vous planétaire même en étant privé de sa liberté, nous renseigne sur la qualité de l’engagement sans faille de ce militant hors pair.
Elle nous éclaire aussi sur la qualité intellectuelle et le niveau des citoyens que le pouvoir du fait accompli a décidé d’emprisonner pour tenter de casser cet élan de prise de conscience politique qui se propagent sur tout le territoire national.

Vivement la libération de Messaoud et tous les détenus d’opinion.
Il n’y a qu’une transition démocratique qui va nous faire aboutir à un État de droit qui va permettre à notre pays de profiter des compétences et du savoir-faire de tous ses enfants.

Moussa Nait Amara

L’intégralité du message du détenu Messaoud Leftissi.

Aujourd’hui, le monde entier parle de l’environnement à Madrid. Dans ma cellule dans la prison, je m’attache profondément à ma.citoyenneté mondiale et à mon combat pour l’écologie et pour l’aboutissement à l’objectif N°16 du développement durable ODD16 basé sur les institutions fortes et représentatives, la justice équitable et indépendante et l’état de droit.

Le développement durable n’est pas la construction d’une centrale solaire pour exploiter massivement le gaz de schiste loin de la légitimité et la souveraineté des peuples, car pour moi, la Démocratie c’est aussi l’Écologie.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :