- Advertisement -

Grave dérapage séparatiste de l’ENTV

La télévision publique ENTV a diffusé lors de son très officiel journal télévisé de 20h, dans son édition d’hier jeudi, un reportage portant sur des réactions de citoyens Oranais concernant la volonté d’autres citoyens algériens de marcher ce vendredi dans cette ville, en solidarité avec les victimes de la répression de vendredi passé. Rien de plus méchant, jusqu’à ce qu’un propos séparatiste glisse dans la déclaration d’un anonyme : « Les autochtones de la ville d’Oran se sont opposés à cette volonté… ».

Que ce dérapage vienne d’un citoyen qui ne représente que sa petite personne, ça ne peut être qu’un non événement qui ne mérite aucune réaction, mais qu’un média public très officiel subventionné par l’argent du contribuable diffuse délibérément un discours aussi haineux et sème les germes du séparatisme ne peut être vu que comme un dérapage d’une extrême gravité.

Poussant le délire jusqu’au bout, le propos gravissime a été partagé sur la page officielle de l’entreprise sur Facebook. Et l’ENTV, rappelons-le, n’est pas à sa première tentative médiatique de porter atteinte à l’unité et à la cohésion nationale. Quelques jours auparavant, elle avait diffusé un propos d’un citoyen qui qualifiait les manifestants de Kabylie de zouaves. 

Paniqué par la solidarité agissante entre les différentes régions algériennes, le pouvoir du fait accompli érige la division en mode de gouvernance.

Moussa N. A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: