Le Temps d’Algérie, absent des kiosques depuis quatre jours : Le collectif des journalistes appelle à la levée des suspensions

La suspension du rédacteur en chef du journal Le temps d’Algérie et de quelques journalistes a induit une absence du média dans les kiosque durant ces quatre derniers jours. Une situation alarmante qui a fait réagir le collectif des journalistes.

Dans un communiqué rendu public, les journalistes du Temps d’Algérie déplorent que « la direction ne s’est guère manifestée abandonnant la rédaction à son triste sort ». Les rédacteurs du communiqué exigent la levée de suspension sans condition de tous leurs collègues pour leur permettre la reprise du travail. Ils lancent, par ailleurs, un appel à « qui de droit à intervenir le plus tôt possible pour trouver une solution à cette crise qui risque d’emporter dans son sillage tout le Groupe et ses centaines d’employés déjà fortement pénalisés par la non régularisation de quatre mois de salaire ».

Le communiqué est signé par les membres du collectif dont quatre sont fondateurs du Groupe médiatique.

Chabane Bouali

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :