Liberté n’est pas paru aujourd’hui

Le quotidien Liberté était absent des étals aujourd’hui. Les lecteurs du journal étaient surpris par cette absence inhabituelle pour une publication quotidienne. « L’édition de Liberté d’aujourd’hui, mercredi 25 décembre 2019, n’est pas parue, alors qu’elle a été confectionnée et bouclée. La direction et la rédaction du journal tiennent à informer l’opinion que l’absence, ce jour, de la publication des étals est indépendante de la volonté du journal », lit-on dans un communiqué de la direction du journal rendu public, aujourd’hui.

Le journal présente, « ses excuses à ses lecteurs et à ses annonceurs et leur donne rendez-vous dès demain jeudi 26 décembre 2019 ». Sur son site, le journal a publié la Une qui devait sortir aujourd’hui. La manchette est consacrée essentiellement au sujet d’actualité, en l’occurrence la disparition de Gaïd Salah.

« Disparition de Gaid Salah et arrivée de Saïd Chengrigha : vers un changement de la donne politique… », titre le quotidien qui se demande, dans des articles, « si l’armée continuera-t-elle à fabriquer des présidents » et « quelle marge de manœuvres pour Tebboune ».

La décision de suspendre la publication de cette édition est intervenue, selon des sources proches du journal, suite à un différend avec le fils du propriétaire du journal, Omar Rebrab, qui aurait demandé le changement de la Une.

Massinissa Ikhlef

%d blogueurs aiment cette page :