- Advertisement -

Repression à Bouira : Les zélés de la police doivent être sanctionnés

Pour disperser les foules de jeunes qui se rendaient à Bouira ville, la police a utilisé des bombes lacrymogènes et des balles en caoutchouc, selon plusieurs témoignages partagés sur facebook.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout et plein air

Résultat de cette répression : trois citoyens ont eu l’œil éclaté. Un bilan lourd que rien ne justifie. La loi interdit formellement aux forces de l’ordre de viser avec leurs outils lanceurs les corps et visages des manifestants lors des opérations de remise de l’ordre. Les hautes autorités sécuritaires doivent intervenir en urgence pour arrêter cette utilisation abusive et maladroite de la force ayant entrainé des blessures extrêmement graves et ouvrir une enquête pour situer les responsabilité , sanctionner les zélés et  rétablir les blessés dans leur droit.

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: