- Advertisement -

Se rendant au chevet des blessés de Bouira, Maitre Sadat parle de « plaintes qui vont être déposées »

 

Maitre Fetta Sadat, député et membre du secrétariat national du RCD s’est rendue, ce mardi, en compagnie de cadres du Parti progressiste au chevet des manifestants blessés jeudi dernier. Évacués vers l’hôpital Mohamed Boudiaf lors des manifestations pacifiques organisées le jour du scrutin de la honte, les citoyens blessés à l’œil ont été émus de voir arriver une délégation du Parti de Mohcine Belabbas.

Les cadres du RCD ont tenu à s’entretenir avec tous les blessés, un par un et en présence de leurs familles très touchées par le geste de « ces responsables politiques qui ont accompagné la révolution du 22 février. »

Pour l’avocate progressiste, « notre solidarité et notre soutien sont tous naturels à ces jeunes qui se sont battus pour une nouvelle Algérie faite de démocratie, de liberté, des droits de l’homme… »

Estimant, en tant que juriste, que « la responsabilité de l’Etat, dans le cas de manifestations publiques est pleine et entière quand il s’agit de la sécurité des citoyens », Maitre Sadat parle de « plaintes qui vont être déposées aussi bien pour faire condamner les auteurs des dépassements que pour indemniser les victimes. »

La députée progressiste conclut par un constat accablant pour le système « Le pouvoir, par une répression inouïe, s’attend à un recul de la mobilisation, c’est le contraire qui s’est produit.»

Le mauvais élève a fait de faux calculs « C’est la marée humaine qui déferle sur nos villes » a ajouté Maitre Fetta Sadat.

Slimane Chabane

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: