Un média britannique de référence : « les Algériens vont boycotter le premier scrutin depuis la chute de Bouteflika »

Le trés sérieux journal britannique Financial Times a qualifié, dans un article intitulé « les Algériens vont boycotter le premier scrutin depuis la chute de Bouteflika », la campagne présidentielle Algérienne d’ « expérience essentiellement humiliante ». Pour les rédacteurs de la bible des milieux d’affaires Londoniens et Européens,  les Algériens resteront à l’écart de cette échéance électorale.

 

« Pour les cinq candidats en lice à l’élection présidentielle algérienne de jeudi, la campagne a été une expérience essentiellement humiliante », lit-on dans le média britannique.

« Les candidats ont eu du mal à remplir les sales, des foules en colère les ont chahutés lors des rassemblements et leurs affiches de campagne ont été recouvertes de sacs à ordures », précise Financial Times.

« Ce sera le premier scrutin depuis les manifestants qui ont renversé le président malade Abdelaziz Bouteflika en avril après vingt ans au pouvoir, mais de nombreux électeurs prévoient de rester à l’écart », fait constater le journal.

Revenant sur la nature du système Algérien en place, Financial Times précise que « depuis l’indépendance, l’armée algérienne est le principal arbitre du pouvoir dans le système politique, choisissant les présidents et contrôlant les principales décisions politiques et économiques derrière une façade de leadership civil ».

Nadia Mehir

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :