- Advertisement -

Une répression terrible s’abat sur les Oranais : Le RCD dénonce « des violences d’un autre temps »

Une répression terrible s’abat depuis jeudi, jour de la mascarade électorale, sur la population d’Oran. Plus de 400 citoyens sont arrêtés par les services de sécurité lors d’une descente musclée qui a visé la manifestation populaire de rejet des élections qu’a connu la deuxième ville du pays.

Le RCD, parti progressiste à la pointe de la révolution populaire, a réagi à cette escalade dans la répression de la liberté d’expression qui « n’a épargné ni les enfants, ni les femmes, ni les vieillards. Des dizaines d’entre eux ont été parqués, matraqués , humiliés par des insanités et asphyxiés par des bombes lacrymogènes jusque dans les cages d’escaliers ».

Le parti de Mohcine Belabbas relève que « l’ acharnement des services de sécurité ne peut être expliqué que par le rejet pacifique des citoyens de la wilaya d’Oran comme ceux des autres villes du coup de force de l’état major de l’armée contre la volonté populaire ».

« Le RCD dénonce et condamne avec force ces violences d’un autre temps et appelle à la solidarité active en ces moments de folie étatique contre le peuple. Il se tient aux côtés des victimes et de leurs familles et appelle à la cessation des provocations et la libération des personnes interpellées », lit-on dans le communiqué signé par Atmane Mazouz, Secrétaire national chargé de la communication au RCD.

Chabane Bouali

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: