- Advertisement -

Une vague de joie traverse le Hirak : Les premiers détenus amazighs enfin libres

L’Algérie commence cette journée de lundi avec un très bon et joyeux événement : le premier groupe de détenus du drapeau amazigh, à leur tête Bilal Bacha et Mesaoud Leftissi, sort de prison après 6 mois de détention arbitraire.

L’image contient peut-être : 6 personnes

Les familles, amis et simples militants de la démocratie ont accueilli devant la prison d’El Harrach avec sourire et youyou les jeunes icônes de la révolution du Sourire qui n’avaient de tord que de brandir avec conviction et amour l’étendard de leur identité millénaire lors de manifestations pacifiques. Bilal bacha, Ould taleb Amine, Oudihat Khaled, Leftissi Messaoud, Bibi Makhlouf, Boudraâ Abederrahmane, Chatri Mouloud, Safi Tahar, Meharezi Hamza, Timssi Nacer, Ouidir Khaled, Guerroudj Samir, Aibech Djaber rentrent chez eux. Samira Messouci et les autres les rejoindront la semaine prochaine.

L’image contient peut-être : 7 personnes, personnes souriantes, personnes debout et plein air

A Laazib, Bilal Bacha a été accueilli par des milliers de citoyens en héro. La joie et le bonheur se lisait sur tous les visages. De nombreux ont affirmé que le bonheur sera total le jour où tous les détenus d’opinion auront recouvré leur liberté.

Le même accueil triomphal sera réservé durant toute la journée dans les localités des détenus libérés. Des scènes de liesse marqueront le passage de ces jeunes héros qui ont su avec courage, bravoure et dignité faire face à l’arbitraire d’un régime totalitaire et liberticide.

Abdelhamid Laibi

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, foule

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: