- Advertisement -

Après avoir passé six mois en prison : les vendeurs de pin’s acquittés par la Cour d’Alger   

 

La justice algérienne continue de faire parler. Les détentions et les condamnations décidées, ces derniers mois, à l’encontre des plusieurs centaines de personnes arrêtées dans le Hirak s’avèrent arbitraires et illégales.

Le cas des jeunes vendeurs de pin’s est édifiant. Arrêté en juin dernier, condamnés à six mois de prison ferme, le 25 novembre dernier et remis en liberté, le 2 janvier dernier, ils ont été acquittés aujourd’hui par la cour d’Alger qui a statué sur le procès en appel.

Il s’agit d’Akram Ghimouz, Abdelkader Bacha, Kheiredine Benzine et Fazil Dechicha, libéré le 2 janvier dernier, ainsi que Ghimouz Alaa, Ihaddadene islam, Bouanani Razane, Gasmi Zineddine, Nefti Belkacem Karim et Ayadi Yakoub, qui étaient sous contrôle judiciaire.

Pour rappel, tous les concernés ont été condamnés à 6 mois de prison ferme lors du procès du 18 novembre dernier par le tribunal de Sidi M’hamed dont le verdict a été prononcé le 25 novembre, et confirmé par le procureur de la cour d’Alger mercredi 15 janvier.

Massinissa Ikhef 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: