- Advertisement -

La plateforme du PAD : une traduction politique des exigences du Hirak.

La démarche unitaire du PAD qui a adopté le concept du compromis démocratique qui faisait défaut jusque-là au sein du pôle démocratique, vient d’aboutir vers une plateforme politique qui traduit l’essentiel des revendications exprimées par la majorité des algériens depuis le 22 février.

Il a fallu donc dépasser cet ego et ce fardeau du leadership qui a empêché les forces démocratiques de s’asseoir autour d’une table pour accoucher d’un document politique global capable de mettre en œuvre une dynamique qui va renverser le rapport de force en faveur du couple Hirak-opposition démocratique.

La lucidité des jeunes leaders des partis de la mouvance démocratique a réussi à réaliser une salutaire connexion entre les politiques et la rue à travers une réforme radicale de la manière d’exercer la pression sur le pouvoir mais surtout de l’objectif et du rôle d’une opposition qui a été souvent détourné par des groupes de pressions qui agissaient dans une logique d’alternance clanique et de représentation régionale, carburant de la pérennité du système politique qui a toujours piégé l’Algérie.

Une fois cet abcès crevé, les partis de la mouvance démocratique ont donc réussi à produire une plateforme politique pour une  nouvelle Algérie à travers un processus constituant souverain revendiqué par le Hirak depuis le 22 février.

Si la contre-révolution menée par le commandement militaire s’est acharnée beaucoup plus ces derniers jours contre les partis composant le PAD en général et particulièrement contre le RCD qui a mis toute sa logistique à la disposition de ce pacte, c’est parce que le pouvoir du fait accompli à compris le sérieux et la sincérité de cette démarche

Le dérapage de trop était celui d’avoir exercé une violence policière contre le parti progressiste et son président qui ne cesse de gagner la sympathie des Algériens de tous les  horizons politiques.

Mais cette tentative d’étouffer la voix du PAD qui porte les revendications du Hirak était vaine puisque les assises pour l’alternative démocratique et la souveraineté populaire ont été tenues et sanctionnées par une plateforme qui propose une issue politique en faveur de la révolution en marche.

Les valeurs fondamentales portées par la plateforme du PAD sont celles scandées par les algériens chaque vendredi et mardi : l’Etat civil, démocratique et social; la séparation et l’équilibre des pouvoirs ; l’indépendance effective de la justice; l’égalité en droits entre l’homme et la femme; la consécration de toutes les libertés individuelles, collectives, syndicales et associatives en particulier les libertés d’expression et de presse ainsi que le droit de réunion, de manifestation et de grève ; la liberté d’organisation politique, sociale, culturelle, économique, associative et syndicale dans le cadre d’un régime déclaratif; le respect des droits de la personne humaine dans leurs universalité et intégralité ; la liberté de conscience et de culte avec interdiction effective de toute utilisation de la religion à des fins politiques; l’interdiction de tout usage partisan du patrimoine et des symboles historiques de la Nation ; la consécration du suffrage universel libre comme base fondamentale de l’exercice de la souveraineté populaire et instrument de l’alternance pacifique au pouvoir ; La non utilisation de la violence pour la conquête et le maintien au pouvoir ; l’égalité des langues et cultures arabe et amazigh ainsi que le respect et la promotion de la diversité culturelle y afférente ; la refondation de l’Etat en faveur de la prééminence des institutions élues; La garantie par l’Etat des droits sociaux, culturels et économiques fondamentaux des citoyens ; La souveraineté populaire sur les ressources naturelles de la nation; La Consécration du rôle de l’Etat dans la conduite du développement national; La lutte contre les inégalités socio-économiques et la pauvreté par la consécration d’une justice sociale et d’une solidarité nationale effectives ; la lutte permanente contre la corruption y compris la restitution des richesses détournées du patrimoine de la communauté nationale.

Pour sortir de l’impasse autoritaire et se mettre dans un processus de transition pour aboutir aux principes d’un État de droit énumérés ci-dessus, Le PAD propose une solution démocratique à travers un certain nombre de préalables indispensables pour créer un climat favorable à toute avancée démocratique.

Dans le volet opérationnel le PAD préconise une conférence nationale indépendante du système pour l’alternative démocratique qui débâtera de la période de transition démocratique et des règles, modalités et échéances consensuelles de la transition et du processus constituant souverain.

Dans sa forme et dans son fond, le document du PAD est jusqu’à présent le plus porteur des revendications du Hirak.

Le regroupement des forces vives du pays autour de cette plateforme est vital pour la construction d’un État de droit qui va réaliser la rupture radicale avec les pratiques mafieuses et dictatoriales du système en place.

Moussa Nait Amara.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: