Le groupe APW-RCD de Bouira interpelle le wali sur la question de la répression du 12 décembre

Le groupe APW-RCD de Bouira a interpellé aujourd’hui le wali sur l’affaire des tirs de balles en caoutchouc et bombes lacrymogènes ayant visé, le jour du scrutin présidentiel, les visages des manifestants en violation totale des modes opératoires connus et reconnus en matière de rétablissement de l’ordre.

Le chef du groupe d’élus progressistes, brandissant les photos des éborgnés de Bouira, clashe le responsable de l’exécutif wilayal d’une question qui sonne comme une accusation : « Qui a ordonné aux policiers de tirer sur des manifestants le jour de vote ?».

Nadia Mehir

%d blogueurs aiment cette page :