Le siège du RCD quadrillé par les forces de l’ordre, les progressistes sont déterminés à marcher

Les forces de l’ordre ont depuis des mois assiégé le bureau régional du RCD, sis rue Didouche Mourad, pour y installer un climat de peur et de pression. Ce 47e vendredi, le dispositif sécuritaire est sensiblement renforcé. La présence policière s’est largement rapproché de l’entrée principale du siège du parti. Est-ce un signe précurseur d’une probable répression des progressistes, devenus depuis quelques semaines le fer de lance de la contestation populaire à Alger ?

L’image contient peut-être : personnes debout, voiture et plein air

Au moment où nous mettons sous presse, le dispositif sécuritaire se déploie et une foule massée devant le siège commence à scander « Etat civil, et les militaires seront débarqués d’El Mouradia ». Le climat est un peu tendu mais les progressistes sont déterminés à battre le pavé.

Nadia Mehir

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :