Les maires de Tizi-Ouzou boycottent les séances d’arbitrage relatives aux PCD 2020

La révolte des maires de Tizi-Ouzou ne s’arrête pas. Réunis hier à l’hémicycle de l’APW pour évaluer les actions menées le 14 janvier dernier, les édiles ont adopté à l’unanimité la résolution de  « de surseoir aux séances d’arbitrages de la wilaya relatives aux PCD 2020 et se réserve le droit d’entreprendre d’autres actions ».

Les propos du SG de la wilaya qui accusent les communes de ne pas consommer suffisamment les budgets alloués ont provoqué l’ire des élus locaux. La coordination des présidents des APC de la wilaya de Tizi- Ouzou qualifie la déclaration du SGW de « pure fuite en avant ». « Mettre le faible taux de consommation de l’argent public alloué à notre wilaya sur le dos des communes est un raccourci très simpliste pour discréditer les élus communaux », jugent les maires avant d’inciter le responsable de la wilaya, qualifié de « le vénérable maitre des chiffres et des ratios », à communiquer « les montants colossaux qui sont gelés dans les comptes des multiples directions de wilaya ».

Sofiane Seghir

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :