Limogeage des directeurs de l’ENTV et de l’ANEP

C’était dans l’air depuis un moment. Et la décision est tombée officiellement ca mardi. Le directeur général de la télévision publique (EPTV), Salim Rebahi et le PDG de l’agence nationale d’édition et de publicité (ANEP), Mounir Hemaïdia ont été limogés, aujourd’hui, par le premier ministre.

« Il a été mis fin, ce jour, aux fonctions de Directeur général de l’Entreprise publique de Télévision (EPTV) et de Président-Directeur général de l’Agence nationale d’édition et de publicité (ANEP) exercées, respectivement, par MM. Salim Rebahi et Mounir Hemaïdia », ont précisé les services du Premier ministre dans un communiqué, rapporte l’agence APS.

Chargé de communication du Sénat durant de longues années, Salim Rebahi a été nommé à la tête de l’ENTV au lendemain de l’installation d’Abdelkader Bensalah à la tête de l’Etat en avril dernier. Il avait remplacé Toufik Khelladi. Durant cette courte période, la télévision publique a connu l’une des pires phases de son histoire.

C’est sous son règne que la télévision publique a diffamé le Moudjahid Lakhdar Bouregaa en l’accusant « d’avoir usurpé l’identité de son frère ». Sous sa direction, l’ENTV a versé aussi dans le discours haineux.

Le P-DG de l’ANEP aussi a été nommé à la même période avec pour mission de couper les vannes de la publicité aux journaux qui continuent de couvrir le mouvement populaire et de donner la parole aux acteurs opposés à toutes les démarches du pouvoir en place.

Massinissa Ikhlef

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :