50éme mardi à Béjaia : La communauté universitaire toujours à l’avant garde

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Pour ce 50éme mardi de la révolution du sourire, la communauté universitaire de Béjaia représentée par le très dynamique collectif des enseignants et ATS n’a pas dérogé à la règle de la forte mobilisation qui devient une constante dans cette ville belle et rebelle. Très tôt dans la matinée les enseignants , étudiants et ATS se sont rassemblés devant le foyer du campus de Targa Ouzemour pour entamer cette énième mobilisation pour la révolution en marche.

La marche a pris sa forme habituelle au niveau du rond point d’Aamriw où les universitaires étaient attendus par des animateurs de la société civile et des simples citoyens.

La détermination a été sans faille et la question des détenus d’opinion était au centre des préoccupations des marcheurs. Les manifestants ont exprimé leur satisfaction après l’acquittement du militant Samir Benlarbi et ils ont exigé le même sort pour les autres détenus politiques, à commencer par le président du RAJ Abdelouahab Fersaoui auquel la communauté universitaire a rendu hommage hier lors d’un rassemblement au niveau du campus Aboudaou.

Les manifestants se sont dispersés calmement devant le palais de justice en clamant fermement les revendications politiques du Hirak et en se donnant rendez-vous pour le 51éme vendredi et surtout pour la marche nationale du 16 février à Kherrata.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :