- Advertisement -

Activité politique: Les cadres du RCD à la rencontre des citoyens

Après avoir tenu leur réunion ordinaire vendredi matin, les membres de l’exécutif national du RCD ont été, ce samedi, à la rencontre du citoyen à travers des conférences-débat organisées dans plusieurs localités .

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, marche et plein air

Dans le sillage des rencontres organisées la semaine passé à l’est, l’ouest et le sud du pays, les cadres du parti progressiste sont intervenus ce samedi, à travers des conférences débat, dans plusieurs localités de Tizi-ouzou, de Béjaia et de Bouira

L’image contient peut-être : 3 personnes

À Azazga, c’étaient les membres de la direction nationale Atmane Mazouz et Malik Hessas qui ont animé un débat  avec les citoyens de cette région.

Une opportunité pour les habitants de cette ville de poser toutes les questions sur la démarche du parti progressiste, son accompagnement de la révolution en marche ainsi que ses perspectives.

La rencontre était aussi une occasion pour le conseil communal du RCD Azazga  d’honorer des ex-détenus de l’emblème Amazigh à l’instar de Bilal Bacha, Sami Abbas, Bachir Arhab et Kheirdine Medjani.

Dans la commune d’At zikki, c’étaient les secrétaires nationaux Moh Arezki Hamdous et Djamel Benyoub ainsi que le membre du bureau régional de Tizi-Ouzou Rachid Harrouche qui ont animé une conférence débat devant une nombreuse assistance.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieur

Même ambiance à Timezrit dans la wilaya de Béjaia où la députée maître Fetta sadat a été à la rencontre des citoyens de cette commune pour exposer les positions du parti.

À Sidi Aich c’était l’ex-détenu et militant écologiste Messaoud Leftissi qui est venu de Skikda pour co-animer une conférence débat avec Eden Idress membre du conseil national. Une preuve de l’ouverture du RCD sur les activistes de la société civile.

Pas loin de Sidi Aich, c’était dans la commune d’El Flaye que la députée Nora Ouali est intervenue devant une forte assistance pour échanger avec eux de l’actualité politique.

À Bouira, c’etait les jeunes du conseil universitaire qui ont pris l’initiative d’inviter le secrétaire national Ouamar Saoudi pour animer un atelier de formation.

Voici donc, une dynamique de rencontres-débat qui confirme cette extraordinaire communion entre le RCD et le peuple mais surtout qui instaure une pédagogie d’échanges avec les citoyens.

L’image contient peut-être : 9 personnes, personnes debout

Il n’y a que cette connexion des partis avec la société qui pourrait réhabiliter l’acte politique galvaudé pendant une vingtaine d’années de règne d’un Bouteflikisme destructeur de la notion de la pratique politique. Une chose que le parti de Mohcine Belabbes a bien compris.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: