Affolé par la perspective d’une chute imminente, le pouvoir attaque le RCD qui le déshabille

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Avec ce régime , on aura tout vu et tout entendu. Le RCD foncièrement engagé dans la révolution pour le changement radical du régime devient l’ennemi politique numéro 1 à abattre. La haine que lui vouent les derniers rescapés du régime rentier et maffieux vont jusqu’à le charger de trafic de psychotropes. Dérapage grossier ou projection sur autrui comme disent les psychiatres ? Allez savoir.

Le pouvoir, affolé par la perspective d’une chute imminente et n’ayant plus de balles dans sa cartouchière, ose alors un baroud d’horreur en direction d’un parti qui renferme des hommes et des femmes d’honneur. Par le biais d’un canal de propagande au service des Services, les tenants du pouvoir réel s’adonnent désespéramment à une opération crapuleuse de salir le parti progressiste. Ainsi, la chaine des Services diffuse une information sur une prétendue arrestation d’un jeune en possession de 3000 psychotropes que lui aurait commandé un responsable du RCD. Le ridicule ne tue pas et la folie n’a pas de limites .

Ce n’est pas la première fois que les canaux de propagande au service du régime et des officines occultes tentent une telle attaque honteuse envers le RCD. L’opinion publique se rappelle de ce soit disant jeune du MAK, militant du RCD,  arrêté par la police à Alger et qui serait sur le point de lancer une opération de déstabilisation d’Alger. L’intox n’ayant pas donné l’effet escompté chez un peuple éveillé, l’affaire « extrêmement grave » a été abandonnée et oubliée. Aujourd’hui, on redémarre avec une autre histoire à dormir debout.

Arezki Lounis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :