Béjaia : La société civile appelle à une action de solidarité avec A. Rahmani

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans une déclaration rendue publique le 12 février, les cafés littéraires de Béjaia, Aokas, Tichy, Sidi Aich et Akfadou ainsi que d’autres associations et des acteurs de la société civile de Béjaia appellent à un rassemblement de solidarité avec le jeune écrivain Anouar Rahmani, le lundi 17 février à 9h du matin à la place Said Mekbel.

Cette action qui coïncidera avec le jour du procès du jeune écrivain au niveau du tribunal de Cherchell (Tipaza) sera organisée pour exiger l’arrêt immédiat de le harcèlement judiciaire que subit Anouar Rahmani.

L’écrivain de Cherchell est accusé d’atteinte au corps constitué mais l’opinion publique reste persuadée que cet harcèlement est lié à sa production littéraire qui n’a jamais été du goût des tenants du pouvoir et des intégristes.

À rappeler que le jeune romancier en langue Arabe est réputé pour sa manière très osée d’aborder des thèmes tabous dans ses œuvres littéraires.

Les citoyens de Béjaia sont appelés par les signataires de l’appel à rejoindre le rassemblement en masse.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :