- Advertisement -

En détention depuis quatre mois : Des journalistes réclament la libération de Sofiane Merakchi

Une vingtaine de journalistes ont observé, ce matin, un sit-in au niveau de la maison de la presse, Tahar Djaout, pour réclamer la libération de leur confrère correspondant de la chaine libanaise, Al Mayadeen, Sofiane Merakchi. Ils exigent aussi un procès équitable pour le journaliste de la chaîne Echourouk, Belkacem Djir, placé en détention depuis le mois de juin dernier pour une affaire de droit commun.

« Sofiane Merakchi a été arrêté seulement parce qu’il couvrait le Hirak. Nous demandons sa libération inconditionnelle », expliquent les participants à ce rassemblement, le deuxième du genre après celui organisé, vendredi, en marge du 50e vendredi du mouvement populaire.

A l’initiative du collectif des journalistes unis, cette action vise à attirer l’attention sur le sort de deux journalistes qui ont entamé, depuis deux jours, une grève de la faim pour dénoncer leurs maintiens en détention provisoire.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: