La cour d’Alger refuse la libération du journaliste Sofiane Merrakchi

La chambre d’accusation près la cour d’Alger a rejeté la demande libération provisoire du journaliste Sofiane Merrakchi, mis sous mandat de dépôt le 26 septembre de l’an dernier. Le journaliste est accusé d’introduction d’équipements sans licence et évasion douanière.

Sofiane Merrakchi aurait entamé, selon certains médias,  une grève de la faim depuis quelques jours pour protester contre les conditions de détention et réclamer une accélération des procédures de justice.

Le journaliste qui travaillait pour le compte de plusieurs médias étrangers bénéficie d’un large soutien populaire et de la mobilisation de plusieurs confrères rassemblés au sein d’un collectif de journaliste unis. Ces derniers ont organisé plusieurs sit in dans la capitale pour exiger la libération de Sofiane Merrakchi. Le dernier rassemblement s’est tenu ce mercredi devant la cour d’Alger.

Chabane Bouali

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :