La jeune lycéenne de Tkout est toujours au coma après une tentative de suicide

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La jeune fille de Tkout qui a fait tentative de suicide après avoir subi une pression morale exercée par une surveillante du lycée se bat toujours à l’hôpital pour sa survie. L’information de sa mort répandue comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux a été vite démentie par sa famille.

La surveillante du lycée, présentée par certaines sources proche des thèses islamistes, a convoqué les parents de la jeune fille pour leur faire part d’une relation avancée avec un de ses camarades et les monter contre leur fille. Cette dernière n’ayant pas supporté la pression morale s’est jetée du deuxième étage de son établissement occasionnant son entrée dans un coma profond. d’après les témoignages des camarades de la jeune fille, cette dernière échangeait juste quelques propos avec son camarade de classe et toute la version donnée par la surveillante n’est qu’une extrapolation et mensonge.

Les réseaux sociaux se sont enflammés pour défendre l’honneur de la jeune lycéenne et demander le licenciement de la surveillante aveuglée par son rejet idéologique de tout ce qui est modernité et mixité. Certaines voix ont même lancé un appel aux lycéens de faire une journée de classe où chaque fille s’assoit à la même table avec un garçon pour exprimer un rejet total de la culture intégriste dans les écoles.

Chabane Bouali

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :