Le RCD dénonce la répression à Snadla.

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui par son bureau régional de Béjaia, le RCD dénonce « l’intervention disproportionnée des services de la gendarmerie contre des citoyens revendiquant leurs droits élémentaires et légitimes.».

Le parti progressiste a fait état « d’une intervention musclée de la gendarmerie, en usant de tirs à balles en caoutchouc et lacrymogènes et en ciblant même des habitations,  a causé plusieurs étouffements d’enfants et personnes âgées et contraint les habitants à déserter leurs maisons et rester dehors pendant des heures ».

Usant de son habituel franc-parler , le parti de Mohcine Belabbes « met en garde contre l’usage récurent de la répression contre toutes actions pacifiques et exprime son entière solidarité et soutien à la population de Draa El Gaid et celle de toute la wilaya dans sa lutte quotidienne pour arracher ses droits et améliorer son cadre de vie ».

Fidele à son principe d’accompagnement de la révolution en marche, le RCD a tenu a rappeler fortement « que l’escalade des services de sécurité contre la population, les activistes et militants à travers leur convocation et intimidation ne fléchira par leur mobilisation et elle n’aura aucunement raison de leur engagement ».

Dans le même sillage, l’instance régionale du rassemblement a alerté « contre toute tentative ciblant à déstabiliser la région et la faire sombrer dans la violence. Il invite la population à rester mobilisée et vigilante jusqu’à aboutissement de notre révolution et l’avènement d’une nouvelle Algérie démocratique et sociale ».

À rappeler que tôt dans la matinée, la députée du RCD Nora Ouali a tenu, de son côté, à interpeller les autorités concernées pour mettre fin à cette provocation de trop.

Moussa N.A

%d blogueurs aiment cette page :