Le RCD fustige l’approche adoptée par le ministère de l’éducation et déclare son soutien aux enseignants

Le parti de Mohcine Belabbes n’a pas hésité à fustiger « le ministère de l’éducation qui a longtemps refusé de répondre aux revendications socio-professionnelles de cette catégorie et qui porte la responsabilité des conséquences de cette escalade dans la violence »

Le parti progressiste a rappelé dans son communiqué que la tutelle a été « longtemps sourde aux revendications des milieux socio-professionnels pour l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie ». « Les autorités naviguent à vue et continuent à compromettre l’avenir des générations futures », fait constater le parti progressiste.

« le RCD apporte son soutien aux manifestants et réitère l’exigence d’un enseignement de qualité qui doit passer par des conditions de travail adéquates », conclut le communiqué.

Moussa N.A

%d blogueurs aiment cette page :