Le RCD fustige l’approche adoptée par le ministère de l’éducation et déclare son soutien aux enseignants

Le parti de Mohcine Belabbes n’a pas hésité à fustiger « le ministère de l’éducation qui a longtemps refusé de répondre aux revendications socio-professionnelles de cette catégorie et qui porte la responsabilité des conséquences de cette escalade dans la violence »

Le parti progressiste a rappelé dans son communiqué que la tutelle a été « longtemps sourde aux revendications des milieux socio-professionnels pour l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie ». « Les autorités naviguent à vue et continuent à compromettre l’avenir des générations futures », fait constater le parti progressiste.

« le RCD apporte son soutien aux manifestants et réitère l’exigence d’un enseignement de qualité qui doit passer par des conditions de travail adéquates », conclut le communiqué.

Moussa N.A

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :