Les FAD exigent la libération de tous les détenus politiques et leur réhabilitation pleine et entière

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les forces de l’alternative démocratique se félicitent, dans un communiqué diffusé ce mardi, de la réussite des assises nationales pour la démocratie tenues le 25 janvier passé et ayant réuni 400 militants de divers horizons. Les FAD ont également exprimé leur attachement « au principe de l’action unitaire et du regroupement le plus large possible de toutes les forces politiques, syndicales, associatives et autres forces vives qui émergent de la révolution ».

Les FAD ont assuré qu’elles restent ouvertes « dans la tolérance, sans exclusion, sans haine et loin des discours de division à tous ceux et celles qui partagent les principes généraux du Pacte de l’alternative démocratique et qui refusent la politique du fait accompli et rejettent les agendas du pouvoir qui visent à préserver le système en place ».

Tout en enregistrant avec satisfaction l’acquittement de Samir Benlarbi qui a passé arbitrairement près de cinq mois en détention provisoire, un verdict qui  « consacre l’échec de la politique répressive suivie jusqu’à maintenant », selon les termes du communiqué, les forces de l’alternative démocratique « réitèrent leur exigence de la libération et de l’acquittement de la secrétaire générale du Parti des travailleurs Mme Louisa HANOUNE victime de la criminalisation de l’action politique, dont le procès en appel est prévu pour le 09 février prochain, et de Karim TABBOU, Abdelouahab FERSAOUI, Fodil BOUMALA, Nour El Houda OUGAD ainsi que tous les détenus politiques et d’opinion et l’abandon de toutes poursuites contre eux, mais aussi leur réhabilitations pleines et entières ». 

Nadia Mehir

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :