- Advertisement -

Mandat de dépôt prorogé pour Fersaoui: Le tribunal déjuge le procureur Belhadi et condamne des manifestants du Hirak

La Cour d’Alger a décidé, aujourd’hui, de proroger le mandat de dépôt du président de l’Association RAJ, Abdelwahab Fersaoui, en détention depuis plus de quatre mois. Elle a rejeté, selon le vice-président de la LADDH, Saïd Salhi, la demande de liberté provisoire au profit de ce détenu politique, introduite par la défense.

Par ailleurs, le juge près la Cour d’Alger confirme le transfert du dossier du premier responsable de l’Association RAJ pour programmation du procès en correctionnelle au niveau du tribunal de Sidi M’hamed.

Dans la journée, ce tribunal a prononcé des peines lourdes contre deux militants de la même association, Kamel Nemmiche et Mokrane Laouchedi. Les deux jeunes ont été condamnés à 6 mois de prison ferme et 20000 DA d’amendes.

Le juge près le tribunal de Sidi M’hamed a également condamné 16 autres personnes à 3 mois de prison ferme et 20 000 DA d’amendes avec requalification des faits. Ils sont seulement condamnés pour « attroupement » et non pas « incitation à attroupement ».

 Le procureur de la République, Sid Ahmed Belhadi avait plaidé pour la relaxe au profit de toutes ces personnes poursuivies. Mais la présidente du tribunal a décidé autrement. Pour certains avocats, la décision de la justice est intervenue comme « une remise en cause de la plaidoirie du procureur de la République » qui a été, d’ailleurs, convoqué au ministère de la justice, avant d’être muté à El Oued.   

 Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: