Mohamed Laid Amor Benamor et 30 autres personnes auditionnés au tribunal de Sidi M’hamed

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’industriel Mohamed Laid Amor Benamor, activant essentiellement dans le secteur de la transformation agro-alimentaire,  et une trentaine de personnes  sont entendus depuis ce mercredi matin par le tribunal de Sidi M’hmaed. Le parquet d’Alger les accusent de  « dilapidation des deniers publics » et « exploitation illégale des terres agricoles ».

Plusieurs sources indiquent que les deux anciens premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, actuellement de passage devant la cour d’appel sur l’affaire scabreuse du montage automobile,  seront entendus ultérieurement dans ce même dossier.

Mohamed Laïd Amor Benamor, homme d’affaire très bien installé dans le secteur de l’agro-alimentaire et le BTB, a occupé le poste de  président de la Chambre algérienne de commerce et de l’industrie et  vice président du FCE. Durant les mandats de Bouteflika, il a mis maintes fois la main dans ses pâtes pour venir en appoint aux campagnes présidentielles, assurent des observateurs.

Au début du mois de juin dernier, certains médias le donnaient fuyant les poursuites judiciaires et installé en Suisse où il a fondé la General Food Company, une société qui serait utilisée, selon Algérie-Part, pour faciliter le transfert des devises. Une information qui reste à confirmer.

D’autres sources avancent que l’homme se trouvait depuis le mois d’avril sous une ISTN, interdiction de sortie du territoire national. 

Chabane Bouali

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :